SERVICES

BARRAGE DE GLACE

Le 28 janvier 2016

 

Barrage de glace

Un barrage de glace est une digue de glace formée par le gel et le dégel de la neige sur le rebord du toit. Cette digue empêche l’eau accumulée, provenant de la neige fondante, de s’écouler adéquatement du toit. L’eau retenue en arrière de ce barrage peut alors couler dans la maison et causer des dommages aux murs, aux plafonds, à l’isolation, etc.

 

Les barrages de glace se forment le long du rebord du toit, habituellement au-dessus du débord de toiture. La chaleur et l’air chaud provenant de l’intérieur de votre maison monte vers le toit. Un toit chaud fait fondre la neige qui à son tour descend vers la partie la plus froide qui est le rebord de votre toit (au-dessus de l’avant-toit) et, cette neige gèle à nouveau. Chaque pouce de neige qui s’accumule isole le toit un peu plus et enferme la chaleur dans le grenier et par conséquent, rend le toit plus chaud et fait fondre la neige. La température froide à l’extérieur cause d’autant plus une congélation rapide au niveau de l’avant-toit. Les pires barrages de glace se produisent lorsqu’une neige épaisse est suivie d’un froid intense.

 

Les causes de la formation de barrages de glaces sont une ventilation inefficace au niveau du toit, un manque d’isolation ou une installation inappropriée et/ou un grenier trop chaud. Lorsque non corrigé, les barrages de glace peuvent causer de sérieux dommages au toit, aux gouttières, à la peinture, à l’isolation, aux cloisons sèches (Gyproc), à la structure et même, peut contribuer au développement de moisissure. Souvent l’eau, qui est poussée par les barrages de glace dans la maison, voyage autour des cavités des murs et du plafond. L’eau coincée par des pare-vapeur et autres matériaux y reste stagnante jusqu’à ce qu’elle trouve un chemin de moindre résistance afin de circuler. Par le temps que vous voyez de l’eau à l’intérieur de la maison, cela veut habituellement dire que l’eau s’y était déjà accumulée depuis longtemps.

 

La meilleure façon d’arrêter les barrages de glaces de se former est de garder le toit froid. Cela veut dire qu’il faut bloquer l’air qui transite de l’intérieur de votre maison au grenier, il faut aussi ajouter de l’isolation sur le plancher du grenier et, installer un système continu de ventilation au niveau des soffites et du faîte. L’objectif étant d’assurer un mouvement continu de la circulation de l’air.

 

Surtout, ne perdez pas votre temps et votre argent en plaçant des câbles chauffants électriques sur les bardeaux de toiture au-dessus du rebord du toit. C’est très rare et si jamais cela fonctionne, le problème ne sera pas réglé. Vous devrez dépenser une quantité énorme d’électricité pour prévenir la formation de glace. Aussi, vous devrez faire fonctionner ce système de chauffage bien avant que le froid commence à former des barrages de glace car après, cela ne fera qu’augmenter votre coût d’électricité sans résoudre le problème. Aussi, avec le temps, les câbles fragilisent les bardeaux. C’est très couteux à installer et l’eau peut s’écouler par les fixations des câbles. Aussi, la plus plupart du temps, des barrages de glace se forment au-dessus les câbles.

En ce qui concerne l’isolation, cela ne veut pas dire que le plus il y en aura, le mieux ce sera! L’isolation inadéquate de maisons est aussi pire qu’un manque d’isolation lors de formation de barrages de glace. De nombreux travaux d’isolation ont dû être refaits pour cette raison car fréquemment, trop d’isolation empêche une bonne ventilation d’air. Si vous ne corrigez pas les fuites d’air vers le grenier ou vers les espaces entre les poutres, toutes l’isolation du monde entier ne préviendra pas les barrages de glace.

Perte de chaleur maison